quotidien_gilets_jaunes_enquete_ouverte_violences_policieres_861a2f_0_1x

 

 De l'autre côté de MARE NOSTRUM,  on est allé négocier un marché de Rafales ! En toile de fond, étouffé, le cri des hommes  dans les geoles dictatoriales  dont on a tu et méprisé le droit fondamental à la différence, à la liberté d'expression. L'argent des milliards d'euro peut con-currencer la pestillence,  on le prend à pleines mains 

...

 

 

Quand un homme d'état justifie de façon expéditive et laconique  le fait  de perdre un oeil, de risquer la mort lors d'une manifestation plus que légitime et sur laquelle il trône  en grande pompe, à l'occasion du débat ampoulé et félon en marche,

nous avons de quoi  nous poser de très sérieuses questions quant à l'avenir de la  Patrie dont on dit et rabat  qu'elle est celle des Droits de l'Homme et du Citoyen, dans n'importe quelle langue qui soit ...

Qui peut  prétendre au risque  ZÉRO débordement,  zéro exaction, dénoncer des méfaits  dont les leviers obscurs ne sont pas du ressort des principaux acteurs mobilisés  mais pilotés par  d'éléments rapportés  dont nous préférons taire les origines et les mobiles douteux ...! 

Mieux encore,  louer ainsi l'équilibre pernicieux de la terreur,  prétendre de la sorte dissuader le mouvement en débridant les gâchettes des ces hommes et femmes en uniformes et carapaces,  également rompus à l'exacerbération de leur métier, au quotidien, depuis 12 Samedi et Dimanche consécutifs, dopés à grands coups de primes et de leurres  qui ne soignent rien ...! 

Après avoir  laissé pourrir un contexte explosif et douloureux, tenter les  tampons du silence,  vomir le fiel du mépris et  de l'arrogance, frapper sur tout ce qui bouge, mobiliser  près de 100.000 hommes, telle une armée napoléonienne en MARCHE pour seul et unique moyen de Dialogue, voué à de fins de non recevoir, de pourrissement, de fausses attritions manipulatrices à outrance  ! 

Blesser gravement femmes, hommes, vieilles personnes, adolescents, en  envoyer dans le coma, handicaper des citoyens, en réunions, du sommet de l'état, ( Benalla ), aux exécutants en marche lâchés  en meutes, malgré l'appel des médecins urgentistes et neuro-chirurgiens engagés sur le front des soins, laisser  ainsi venir chaque nouveau Week-End et louer le rapport de force qui va tuer, indéniablement, jouer sur la guerre des chiffres de la participation :  truqués, manipulés,

en profiter pour dénigrer, affaiblir, fustiger une motivation et une persistance inégalées des Gilets Jaunes  qui plongent  leurs racines dans la souffrance et la précarité, tout cela signe et valide une situation odieuse, indigne de tout état en place dit de droit, de toutes institutions démocratiques en définitive  partisanes, majoritaires et rendues à la solde du pouvoir politique et de l'argent !

ÇA SUFFIT  

Non Mr CASTAGNE, la vérité et la loi ne sont certes plus de votre côté car vous ne savez  comment  sortir de ce conflit et, en conséquences,  arguez-vous ainsi  de sa légitimité déplacée, avec une intransigeance et une obstination dénoncées  par l'ONU, du moins quant  à vos méthodes expéditives que relaient les valets de la chambre aux ordres  juchés  et sévissant si bas  dans l'échelle des réponses dites  " politiques " à des problèmes solennellement politiques...

Vous usez  d'une autre forme de violence,  réactionnaire et dévoyée,  destinée à attiser, à engendrer encore plus de violences,  de tensions, de haines, car il s'agit bien de haine. Votre échec est cuisant ! L'exemplarité  que vous donnez est  non seulement remarquable mais  contagieuse ; en cela, votre défaite est déjà con-sommée

!!!

Cette situation ne peut plus durer et, avec elle, la France ainsi  s'enliser dans un conflit que seuls les plus en vus seraient en mesure de régler immédiatement. Grandes  mascarades et pantalonnades,  pléthoriques débats fourre-tout  où l'on s'écoute parler, où l'on aime à entendre sa voix pour se situer, briller un peu plus !

Temps -  forts opportunistes destinés à noyer le choeur populaire  des graves  difficultés  et des souffrances immenses que le Peuple de France souverain, électeur, endure depuis des décennies.

Voyez-vous,  nous  nous  reconnaissons plus et souffrons  de cet effondrement sociétal, de cette déliquescence du tissus social dont vous distancez  sans vergogne les marges de la distinction sociale, de l'iniquité, de l'injustice, sur fonds de  stigmatisation provoquée de la  contestation.

Tout cela sent mauvais et laisse augurer de lendemains sombres, violents, coercitifs ! Oui ! La dictature est bien en ordre de marche et hausse le ton des bottes sur le pavé de Paris qui s'enrichit  d'un tourisme venu d'Asie, quasi Vénitien, qui fait le Buzz sur TF1, A2, tandis que des Français meurent encore de faim et de froid, se font matraquer, gazer, tirer comme des sangliers dans la forêt.

Il  parfois donné plus de temps de parole aux touristes chinois et nippons qu'aux Gilets Jaunes alors qu'ils se font  tabasser : bravo à une frange de la presse manipulée et qui se reconnaîtra

...

 

UN RAPPEL  D'ACTUALITE MERCI  JEAN    L'AMI  DE TOUJOURS