TEMP_TE_FABIEN__23__DEC__2019__TESTARELLA_

 Si le son   " naturel  " du clip  vous apparaît trop " agressif ", couper le et démarrez avec Jim Morrison ! Le titre  date mais donne plus que jamais sur ces vues. Les deux versions valent  

!  

 

(  Si l'on préfère avec de la Musique :  démarrer les 2 Fichiers, couper le son  naturel, en immersion de la Vidéo Windsurf  )

 

DE  VIMEO A   CORSICA...GO56 

2 Textes  qui diffèrent et sont complémentaires. Ces images ne sauraient être sans  les mots, les phrases, le penser fidèle à la réalité. Et si elles vous inspirent quelques remarques, n'hésitez pas,  échangeons, c'est la raison même de cette démarche

 

LE LIEN

 

https://vimeo.com/424294545

 

SOLO A BORD DU FORT COUP DE VENT PART 3 from MARIN 2A on Vimeo.

 

" DROIT DANS LE SOLEIL

 

J'oublai ma  plus petite voile ; je confondis des sacs et pris deux 3.7 m2. Je le ressentis, sitôt à l'eau. Les heures matinales, en hiver, offrent une lumière et des contrastes rares. Le ciel et la mer composent. Merveilleux alchimistes  dont les fresques authentiques auront engendré  tant de légendes et de récits fabuleux. 

La mer : merveilleuse et impitoyable psyché, sans tain

!

On ne peut  se mirer dans ses eaux tumulte - tueuses, ( Narcisse : Exit  ! ). Sa moire reste fugace, périlleuse. On se fait dès lors tout petit. Après quelques décennies de navigation, qu'aurais-je appris d'elle, de l'océan ? Je n'en sais rien. Mais j'ai toujours éprouvé une folle envie de relater, de dire ce que les sens  transmettent à  " une âme à la mer " et, non, sur la mer. La nuance est d'importance, capitale 

Ce jour - là, la violence du vent décida, imposa, régna sans partage. Malgré moult réglages, je ne parvins plus à négocier les violentes rafales. Dans le vent très fort, on change sa prise de main sur le Wishbone, on les avance pour mieux régler son gréement, le neutraliser en cas de besoin. Position incofortable  confinant à la réserve.

Le Ponant s'établit en tempête ! Après quelques bordées, lancé  à travers le vaste golfe du Grand Sud de l'Île, je décidai de rentrer, de rallier mon point de départ. 

Voici donc l'évocation visuelle de ces deux allers-retours. Immersion sans concession   au coeur du coup de vent, avant que celui-ci ne s'affole et ne monte en tours.

Un ciel laiteux, des nuages en amont que les vents violents dispersent, dissolvent. A terre, personne !  Heure matinale ou prévisions alarmistes ?  Quoiqu'il advienne, la navigation n'aurait été possible sans toute petite voile et un flotteur adapté.

Il me sembla  ricocher parfois sur les flots, passant d'une crête à l'autre. Avant d'investir le grand champ des vagues, la  mer du vent, hérissée, m'éprouvait  tellement que je me parlai brièvement pour mieux encaisser les chocs, me donner quelque contenance, en somme, dérisoire ! 

Je regrette beaucoup de n'avoir pu prolonger ces moments  extrêmes. Il me faudra promener davantage l'objectif de la caméra  embarquée ; porter le regard au vent, fixer et détailler l'onde et la vague qui se lève. Idem une fois lancé  dans la pente, penser à  diriger  le troisième oeil  vers le sillage, par-dessus le gréement, tout en remontant vers le sommet des vagues,  etc ! Il y a tant d'initiatives à explorer. Rendre l'image et la prise de vues au  plus près du réel et de l'action. 

Les mots doivent coller à la réalité, la refléter, sans faillir, simplement, avec précision, émotion. Se trouver dans le bon tempo d'un espace - temps redoutable et euphorisant à la fois ! A bientôt.

- MARIN  - 

Tempête et Grosses Vagues 

GO-PRO EXTRÊME CORSICA...GO56

 

____________________________________