TESTARELLA___CORSE_

VERS__LES__LOTS____TUNARA_ 

 

Chagrins, deuils, liens brisés, maladies,  auront jalonné l'entrée dans  la nouvelle décennie !  A croiser avec les  blancs moutons qui transhument, l'hiver, autour du monde, des mondes. Qu'il  m'en revienne cette part de   messages et de témoignages évoquant  autant de colombes assassinées...

Si le temps vire au déluge, à la mer anormalement chaude sous nos latitudes, aux dérèglements  des climats et aux aléas majeurs qui impactent et précipitent désormais le cours des années et de la Nature, parcourir les grands espaces renoue avec le Grand Tout,  ce qui nous fait et nous eut tant livré de sagesse et de claire vision.

Si graviter  dans l'espace reste l'apanage fabuleux des astronautes,  alors en mesure de relativiser et de  porter un tout autre regard sur l'étant humani-terre, disons  que voguer sur la mer,  les océans, emmené à bord de la tempête et des grosses vagues  en constituent comme  les prémices ;  j'oserai : guises de voyages stellaires, prémonitoires, à la recherche d'une Île, à desseins, prodigue, enfin  et à jamais apaisée.

Le sentiment océanique l'emporte,  gagne, incompréhensiblement et submerge l'émotion, réveille et attise la mémoire commune, abyssale. Que sommes - nous d'autres  que  ces fragments d'éternité, d'humanité  éclos un jour, ici-bas, afin d'en révéler la fabuleuse hypothèse, la probabilité, quelque tangible possible ?

A cette occasion,  ces images  saisies  et postées en toute humilité,  à l'apex du Solstice, un  jour de ciels  bas et gris, oscillant entre  grains noirs  et forte  houle.

A qui vole  déjà plus léger, au-dessus des flots, muni d'une  voilure d'oiseau.  Quand de danser sur les vagues en chaussant une planche courbe qui permet de marcher à la surface, en paix, vers l'un-connu !

Faire corps  avec les astres et la grande mer ;  un miracle devenu réalité,  ici-bas, quelque part sur Terre, à travers le Monde en tendant vers  l'illimité ...

Lorsque chaque  envolée, toute  échappée, vaut comme un départ ;   quête inexprimable  d'ascension, retour exaucé de l'enfer liquide. Choyer  ces précieuses marges  où le jeu  et le réel s'invitent encore  sans hasard ni nécessité en menant  si loin  l' expression de la Liberté et de l'Allégeance au Tout parsemé  de choses insoupçonnées !

Pensées en mer, réflexions, extrapolations ! Que je devise et  ainsi voyage sans jamais laisser d'ouvrir de merveilleuses fenêtres  dans le ciel.

On y voit déjà le vaisseau Terre,  intensément bleu,  rond comme un poème, l'espérance. On  y décèle  l'ovale d'un Choeur unique, comme un plain-chant Novalis 

!

- MARIN - 

Pensées en Mer 

SURCOTE____TEMP_TE_BELLA__DEC_2020

PAT_FLYING__WING_FOIL_TESTARELLA___TEMP_TE_BELLA_

__________________