ENVOIL_COMME_LA_PAIX_

Nicolas S

vole  et kite -  loop  haut 

 

Ce récit, ces souvenirs vont au présent et ne relatent point la journée d'hier, bien que j'associe à cet  élan mémoriel des images de la veille ! A partager ;  tout le monde n'y sera pas, certes, mais le coeur y est, en ces temps d'angoisse, de solidarité et de profonde pensée migrant vers les peuples agressés, soumis par la puissance des armes à la mégalomanie des tyrans.

CORSICA...GO56

PIER__KITE__JUSQU_AU_BOUT_DE_L_ONDE_

 

SOUVENIRS ET LOINTAINS 

Un temps pluvieux, fortement marqué par un régime de secteur Est à Sud-Est,   aux vents soufflant assez fort à  fort. En ces jours d'automne et de printemps, la destination du Grand Sud  est prisée. Les véliplanchistes  le savent, se posent et observent, considèrent  la mer  houleuse, appréhendent  un  puissant ressac. De hautes vagues ferment la baie. L'écume des rouleaux  lèchent le splendide cordon lagunaire parsemé de bois flottés. Les bancs de sable  se déplacent au gré des coups de mer. Un troupeau de vaches paît, imperturbable, impassible. Il pleut, abondemment, conformément aux saisons. En ce temps là, les vents du quadrant  Est ne craignaient guère  les fortes pluies. Il  s'y associaient, composaient et ouvrageaient de magnifiques sessions dans les vagues

...

 

BALISTRA__ARCHIVES____EST__SUD_EST_

 Hélas, aucune image en navigation  de cette époque, du siècle dernier,  si ce n'est cette vue  plus tardives d'une renverse imminente SE / SO  ! ...

 

 

Nous sommes en 1989 - 1990 

BALISTRA  et ses vents d'Est à Sud-Est, ses vagues

 

CRIS_ET_SES_BACKSIDE___AIR__BALISTRA_

 

***

Il fait doux. Seule la température de la mer  change  entre les équinoxes et le solstice. Après l'été, les  pluies intenses  et durables ravivent couleurs et contrastes  du  trait  de côte Nord soumis aux aléas et à l'alchimie de la géologie. Terres  granitiques ocreuses que le soleil par intermittence safrane, falaises crayeuses enchâssant tour à tour   nos longues échappées, une certaine idée de la liberté.

Balistra, un nom évocateur, empli de souvenirs, un coin de bout du monde, distant par la vue de toute trace de vie humaine, exceptées les verrues  et  le terre-plein  en tuf abandonnés par l'armée, un dispositif  infamant qui défigure une partie de la vaste plage de sable blanc, les bords d'un  maquis  littoral jadis  exceptionnel de diversité, ponctué de genévriers de Phénicie de toute beauté

Le vent  hâle l'Est de la Rose, faiblit dans les  premières dizaines de mètres de la frange écumeuse  des vagues. Il est très certainement  et légèrement dévié  en  hauteur par les crètes  qui le masquent. Franchir  la barre relève de la gageure. Des séries de lames incessantes  déferlent. Le cap ainsi suivi, la  vitesse  amoindrie  et l'angle  d'attaque que le vent et les rouleaux imposent à la navigation au prés serré  ne permettent aucun gain  significatif sur  les rouleaux. Le matériel y est roulé ! 

 

MICHEL__B___FULL__BOTTOM__

Michel B / Full Bottom  dos placé ! Yesss, Michel ...

PANORAMA__BALISTRA__A_CHANGE_

Envol 

 

S'ADAPTER AUX CONDITIONS

 

Il me faut alors marcher sur la dune, porter la voile  déjà gréée et rejoindre l'extrémité Nord de la  baie, le grau de la lagune et sa baïne qui porte et  remonte l'abrupt de la côte,  à la faveur du courant.

De là, profitant de la belle échancrure, du concave  régulier du long croissant de  sable, je m' envole  bâbord amure ; allure  favorable qui me  permet de rallier la bande marine  où naissent les premières grandes ondes, avant qu'elles ne se métamorphosent en de puissantes orbes  de sable. Il me faut évoluer dos au vent, exploiter  des sections aléatoires pour ressortir assez vite, ne pas être happé par les séries de vagues nourries. La mer est opaque, limoneuse, marron. De larges veines sablonneuses en modifient l'aspect et la consistance

Nous naviguons entre les grains,  anticipons de fortes averses qui  imposent de regagner le bord. Certaines fois, dans le froid, sans abri, je  rallie le véhicule et me blottis  mouillé dans ce providentiel refuge ; je ne distingue plus la mer mais l'entends ; visibilité réduite, les grains s'abattent durant une heure :  assourdissante attente !

Je navigue en 3.7 M2 Gaastra, sur Balistra, en Solo mais aussi, accompagné. Les sessions  à plus de 2.50 mètres  sont rares, certes, mais présentent toujours les mêmes  caractéristiques sur zone. 

 

 

BALISTRA__ET_SES_VAGUES_SECRETES_

MICHEL__B__OFF_THE_LIP___BALISTRA_

 

ENTRE PATRIMOINE ET EXCEPTIONS LITTORALES  MINERALES 

 

Un temps, une  époque que la pluie abonde, sans commune  mesure, des jours durant, remplissant nappes phréatiques  et grandes mares temporaires ( Padule )  que les hauts et les lointains  du site abritent, au-dessus de Capicciulu di i Vulpi. De là s'écoulent et  courent  jusqu'en été de splendides ruisseaux fleuris, habités. Milles oiseaux, des pigeons ramiers y logent et s'abreuvent aux sources cachées. Un enchantement sans pareil, un territoire riche en vestiges, hauts lieux  de pastoralisme, d'exceptions et de niches écologiques majeures.

Balistra, la plus belle  des  baies sise  dans un vaste  golfe qui  se découvre, encore et toujours, certes,  sous d'autres ciels. Le  coeur et la mémoire s'y prètent. Un merveilleux jardin qui doit aujourd'hui interpeller les décideurs afin que soit préservé et protégé une exception patrimoniale  insulaire.

Les coups de mer  y étaient  à la fois nombreux, fréquents et  modifiaient  souvent le Lido. La grande lagune s'enfonce dans les terres aux versants prononcés et  rayonne à la semblance d'un lac de montagne, recueille  de  remarquable espèces limicoles qui font escale,  lors de leur migration. 

Les jours de ciels  bleus ne  sont que rêveries

 

PUISSANT_SLAB___EXPOSE___RADICAL__

 

BOUQUET___

 

JE ME  SOUVIENS 

La rumeur de la mer, ses voiles d'embruns se distinguent sitôt parvenu au tout premier panorama ouvert  sur l'Azur. La lagune nous livre alors deux signes infaillibles  qui font de la session un moment à part, privilégié, unique :  les risées et les moutons   balaient les eaux saumâtres tandis que les dernières vagues  roulent  sans relâche vers le fond de l'anse, aux pieds du maquis littoral, obstinément, tel un appel ! ...

Ma planche dévale des pentes liquides et massives ; je suis jeune  et réagis  au plus près  des exigences de ces vagues  étonnantes, espacées. De profonds vallons fusent vers la côte en ondulant, se métamorphosent au gré  du dessin et de la courbure du rivage. Un rivage  qui disparaît  sporadiquement derrière la vague qui me précède. Je tente de ne pas  commettre d'erreur. Le mât de ma 3.7 m2 tutoie la crète des vagues. Je suis bien à 

BALISTRA 

En 1990, une session après le boulot, annoncée et conforme à toutes les prévisions du moment, sans faillir 

AERIAL__BACKSIDE__HACK__BY_CRIS_

 

- MARIN - 

A LA RECHERCHE DU TEMPS 

Contribution  pour  le WIND_SURF insulaire Corse 

1 ère Ecriture  le 13 Mars 2022

Revu et corrigé   en cette soirée de pluies abondantes, enfin ! Puissent - elles  durer, longtemps 

 

DUCK__CRIS__A_LA_RECHERCHE_DE_STYLE_

BACKWIND_SURF__FOND_DE_BAIE_

 

________________________________