PLUME_DE_CHALEUR____OU_D_ME___JUIN_2022_

 

Une situation très grave, préocuppante,  issue d'une très longue saison sans pluie, de sécheresse absolue, extrêmement précoce et durable. Si un Dôme de Chaleur (  à notre sens déjà  efficient  )  s'installe à l'instar de 2021, nous virerions  à la catastrophe. Comment  imaginer  que l'on  puisse  ainsi  traverser l'été, franchir la 5 ème saison ( du 21 Septembre au 21 Novembre ) sans eau,  du moins sur le pourtour Méditerrabénen.

Si la sécheresse à la canicule se surajoute, outre les pics, les vagues, les plumes de chaleur, alors le compte  est bon, les jeux sont  faits. Gageons  que les migrations saisonnières à venir, estivales, continueront  de faire grimper le mercure, de "  chimifier  "  l'air respirable, de dissoudre le système nuageux

?

EXPANSION__PLATEFORME_GAZIERE__LARGE__MEDITERRANEE__ORIENTALE_

 

PRE - AMBULE

 

Nous ne faisons pas de politique, mais observons, analysons, décryptons à la lueur d'une information objective, de ces relevés et ces données  dont les mesures irréfragables, incontestables rejoignent les éminents travaux et études des Scientifiques et Climatologues laissés pour  compte, jetés  à la corbeille entre deux dessous de table juteux ! 

La situation est  telle que l'impasse  et le mur sont  proches ; tout dépend de la vitesse à laquelle  nous l'emprunterons et le percuteront  ! 

Sagesse, mesure, sobrièté, objectivité, réalisme, espoir tout de même lorsque l'on sait  notre Civilisation  pouvoir relever le défi de la Transition et du Changement radical de modèle de société de façon équitable et  générale, si tant est que celle - ci  soit initiée à grande ampleur et partout dans le Monde.

Nous ne pouvons plus compter sur la volonté politique partisane ayant divorcé de la Volonté Générale née des Lumières et des Droits de l'Homme et du Citoyen, de l'expression du Peuple souverain.

Non, Mme BORNE, n'évoquez plus le tryptique révolutionnaire - Liberté, Egalité, Fraternité  qu'Ensemble vous distancez, amoindrissez chaque  jour car, demain n'ira plus jamais  comme hier, antan, jadis et, ce surcroît d'existence  dont  vous  faites la fiérté de l'ère Anthropocène, se déroulera dans des conditions de vies atroces, insupportables,  tellement surexposées aux aléas climatiques et sanitaires que votre  retraite à 65 ans voleras en éclats.

Changez  - en l'ordre et la logique, la  dynamique durable et juste, planétaire comme régionale :  Dites plutôt et dans un  nouvel ordre  porteur d'avenirs et de futurs divers :

"  Fraternité - Egalité - Liberté  " 

Liberté  étant  et devenant la résultante majeure , la condition, la recevabilité sur le terrain   des  deux premières dominantes opérationnelles et fondatrices d'un nouveau projet de société ! Ne vous  trompez plus, assez de démagogie et  d'enfumage, de cette Distinction chère à  Pierre BOURDIEU, que vos rigueurs et principes directeurs  ne laissent plus de perpétuer sui generis aux dépens de l'innovation, de la création, du sensible et de la beauté, des équilibres naurels tutélaires 

 

*** 

POLITIQUES 

ECOUTEZ  LES GENS QUI   SAVENT

 

 https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/vague-de-chaleur-le-rechauffement-climatique-est-un-voyage-sans-retour-selon-le-membre-du-giec-francois-gemenne/

 

https://www.huffingtonpost.fr/entry/avec-la-vague-de-chaleur-a-venir-le-concept-de-saisons-vacille_fr_62a6ee76e4b0c77098a2f6ec

 

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2022-06-13/phoenix-cette-ville-de-plus-d-un-million-d-habitants-qui-etouffe-sous-la-canicule-0fd9bcbf-8cf9-4301-a4a7-25aaefb3a404

 

CONTINUEZ  ENSEMBLE   

IMPASSE OU  FRENESIE

Une autre  acception  sur le tapis rouge de l'énergie fossile 

PLUME DE  CHALEUR 

Le soleil frappe fort, le Météorologue découvrerait-il  la Poésie à l'orée du chaos 

 

Voyez - vous, la nuit, lors  de ces insomies récurrentes et  angoissantes, comme au réveil,  je redoute plus que  tout ce ciel  déséspérément bleu, cette clarté  et ces chaleurs, ces touffeurs matinales  que le commun et la masse  adulent et louent sans fin, jusque tard dans la nuit, sans le  moindre souci  d'ordre solastalgique. Je ne les envie point.  Question de vision, de lisibilité, de clairvoyance, au-delà de la projection vers l'avenir du futur  mais bel et  bien confronté que je demeure à  un ensemble de désordres et de bouleversements déjà vivaces, aigus.

Je ne dis  plus  " Mal  de Terre "  mais bien : _  " J'ai mal à la Terre ", à tout ce qu'elle endure depuis des décennies et que les décideurs lui infligent sans la moindre inclination  de gratitude, de compassion, de déférénce et de protection. 

Voilà  10 années que nous entrevoyons la fin des saisons du climat dit  tempéré, la possibilité de basculer  vers l'Accident Climatique Majeur ! Si les scientifiques aujourd'hui alertent et nous disent que les étés pourraient s'étendre sur 6 Mois, passé 2050, alors faut - il  s'attendre  à  ce que  les échéances rompent aux prévisions et soient  bien plus  précoces qu'annoncées.

Dans ce cas de figure, nous perdrions le couvert végétal actuel pour des étendues, des tombants, des plaines et des massifs arides immenses !  Nous pouvons  même envisager  la notion d'oasis, îlots de verdure  sauvegardés localement  au milieu des terres  brûlées et asséchées...

Il ferait alors  si chaud que la Terre  deviendrait  in-habitable, c'est à dire sous cloches, sous - roches, sous les montagnes, en puisant l'eau des mers et des océans.

Inutile de préciser   combien virulentes, complexes  et étendues seraient ces fameuses boucles de rétroactions positives détruisant le peu qu'il  nous resterait de manne naturelle et de ressources  vitales ! 

De cela, dirigeants, politiques, banquiers d'affaires escrocs, technocrates zélés, grand patronat et lobbyistes  s'en moquent éperduement, nous persuadent  que la Civilisation s'adaptera tout en se gavant  de devises, de profits et de dividendes colossaux, en exportant leur argent  et devises  vers des paradis fiscaux parfaitement connus

Voilà  pour ce " Mal - Être " permanent qui  impacte  dès le printemps les organismes, les êtres  non -  humains, le substrat végétal, la géo-morphologie des terres, l'homéostasie de Mers - Océans ! 

Mais revenons aux politiques  glauques et sales   qui frappent durement et principalement  les ménages  et les bas salaires ; 

Evoquons le contexte  inflationniste inacceptable   qui s'installe et promet de durer, quoi qu'il en coûte, destiné à renflouer les caisses de l'état, à préserver  et à ménager la manne patronale.

La guerre en Ukraine a  bon dos, la hausse des prix   cogne  tout azimut et le foudre des marchés juteux  caracole  toujours, le vent en poupe, aux affaires de l'Etat.

L'on eût souhaité  vivemment  que la masse des taxes, des impôts directs et indirects prélevés, le soit  d'une part  équitablement et, d'autre part, reversée  en  partie vers   un fond social  de Transition Ecologique visant à accorder  non des aumônes au coup par coup  mais  de véritables  primes  à la transition, au développement durable, à l'acquisition de biens propres, véhicules compris, à prix et proportions constantes suivant le niveau de vie, le pouvoir d'achat de toutes les catégories socio-professionnelles actives et  retraitées

CORSICA...GO56

Politique  - Géopolitique