lundi 11 novembre 2019

QU'IMPORTE LE TEMPS !...

    Que ces rivages me sont familiers ! Les décennies auront passé... Sans que l'infime eût manqué au rappel des souvenirs et de la mémoire des mondes. Que ne suis-je,  jamais plus de ce Monde sans horizon !  Je quitterai des mondes, des êtres, fabuleux, que les dominants détruisent et saccagent à l'envi, vendent à l'encan, massacrent ! Là est mon unique et immense  regret ! La souffrance n'eût point  été de ce monde. La Mer, l'Océan n'eurent jamais pour desseins la conquête et la Traite quand sur... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 17 juillet 2019

IL EST LIBRE ! ...

    " J'appartiens à l'Afrique entièrement  "     1990  / Johnny CLEGG / Le Zoulou Blanc   https://www.parismatch.com/Culture/Musique/Johnny-Clegg-Interview-1990-1637713    TEXTE SIBYLLIN POUR UN ÊTRE HABITE      Il nous a quittés, laissant ici bas  ce fardeau de durer, si lourd à porter, à emmener. Mais du chant, de la voix, du Message Retrouvé, des mots passant entre les étoiles, les Géménides, les Pléiades, les cieux  hiémaux d'Orion, ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mardi 16 juillet 2019

DERNIER RÊVE ! ...

        Où sont-ils     ici-bas       qui ont déjà  passés Se seraient-ils  absentés emportant avec eux   un pan de la mémoire des MondesComme une vague idée de l'éternité en allée avec le soleil de minuit un beau matin le Matin des Magiciens Ils auront été Elle et Lui radieuse aurore surnaturelleau chant de leur amourperpétuel Histoire sans fin dont la rosela poignée de terre poussiéreuserecouvrant   un jour     la bière ne... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:40:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
samedi 26 janvier 2019

DE L'ÂME ET DU CORPS ! ...

    Oeuvre  et toile  / Pascal LAZAROTTI        QUIDE L'ÊTRE AUX MONDES DIS-PARAÎT     Que je vous dise        intuitions l'éffrondrement des mondes la disparition des oiseaux depuis la mort des saisonsl'oubli d'un parfum la main tendue qui lâche priseun lien          à toujours tranché Mal-être      mal aux mondes me sont horizons trans-lucides saine délivrance      ultime résilience ... [Lire la suite]