SURP_CHE__THON_ET_GASPILLAGES_

 

A LIRE  ABSOLUMENT 

 

https://www.telerama.fr/television/regardez-cash-investigation-sur-les-ravages-de-la-peche-au-thon-en-replay,n6122221.php

 

Qui dit Sur-Pêche évoque les niveaux faramineux de prédations perpétrés par la Pêche - Industrielle. Si des victoires  ont été actées récemment  concernant la fin de la Pêche Industrielle Electrique, notamment en Mer du Nord, il n'en demeure pas moins que la France excelle dans les techniques de pêches  irrespectueuses des quotas et inadmissibles. De véritables massacres et tueries à l'échelle océanique, écologique menaçant l'humanité ! 

En Marche laisse faire ! C'est de bonne guerre, les marchés  dictent leurs lois que les patrons exécutent lors des campagnes de pêches hors  zones marines territoriales ; no man's land juridique : et bien voyons ! A qui profitent le crime contre  la Biodiversité  et ses fragiles équilibres ?

Alors que tous les pays devraient  être déjà en mesure de transiter vers une pêche durable, écologique,  à l'échelle  artisanale, respectueuse des mers, des océans, des plateaux continentaux et des zones  marines littorales, la Sur-Pêche, décime  le vivant, la faune marine, orchestre en mer et loin des caméras un gaspillage effarant qui menace les ressources pélagiques et continentales des territoires bordés par la mer, les océans ! 

Grave constats, révélations  établies par les Médias édifiantes, les faits sont là,  avérés, incontestables ... L'état  enregistre, voit , écoute et se tait, laisse-faire, cautionne, valide ce qui  à terme  menace l'équilibre de la biocénose marine et  océane ! 

Les principes de la prédation 

Cela concerne notamment la pèche aux thons, les procédés mis en oeuvre à partir  de sennes immenses tracteées par les super-chalutiers, au large ! Le tout étant rabattu dans des sortes de nasses géantes et  hissé à bord. 

Le temps de trier les thons à commercialiser, aux cours et aux prix juteux sur les marchés, à la criée, le reste des prises  finit d'agoniser dans les bacs " indésirables " et meurt...

Requins, dauplins, espadons, marlins, raies, autres espèces  par milliers d'individus s'asphyxient à bord ! 

Il ne restera sur la mer, derrière le chalutier, que la funeste tâche d'un massacre sans limites, à  visage humain strictement commercial, en Marche vers l'enrichissement aveugle et le tout profit, quoiqu'il en coûte au devenir de la planète et des ressources.

Bien Mrs les Politiques  En Marche, Bravo, vous excellez dans l'exercice d'une transition durable, dans la démesure, le gaspillage, le laisser-faire scandaleux de la Sur-Pêche à Profits, de la Sur-Exploitation des terres via les engrais et les pesticides  ravageurs ! Continuez ainsi, Mers et Océans, terroirs  bientôt auront à juger vos actes.

C'est à gerber ! Ces gens-là prétendent être en  marche