23_eme_JOURNEE_GJ_

 

CHAQUE_FRANCAIS_EST_PRECIEUX_SUR_SA_TERRE_

 Photomontage  réalisé 

 

En réponse aux agressions et blessures graves causées  par les armes Sub-Létales, armes  utilisées par les Forces de l'Ordre contre  la population des manifestants ... De la part des  " Gueules Cassées  " du Mouvement des  " Gilets Jaunes ". Une contestation durable  qui s'inscrira dans l'Histoire de FRANCE. Les images  du  Peuple, ainsi castagné, rejaillissent  sur les auteurs et les  commanditaires de ces actes. L'engrenage s'avère sans fin ! Nous sommes  en Vigilance Rouge ?... Pourquoi, pourqui, comment   avoir tant attendu ?  Cela ne sert point le Pays. Le rapport de force dessert plus qu'il  ne saurait sortir de la crise ; il est un aveu ostentatoire d'impuissance et de réglement expéditif  des mouvements de masses.

A l'attention  de la population blessée et outragée  pour avoir revendiqué un minimum décent  et viable de Justice Sociale

 

L'INSOUTENABLE ANACHRONISME  D'ETAT  

Lors d'un conflit, quelqu'il soit, l'honneur et la dignité commandent à ce qu'il soit  réglé, rapidement, selon le principe de mesures immédiates  fortes, justes, efficientes, sans détours, objectivant l'apaisement, dans la clarté. Le pourrissement d'un conflit n'honore certes pas les tenants de l'ordre dont les fins de non-recevoir flagrantes  et  per-durables virent aux désordres inorganisés et ultra-violents inéluctables. Serait-il dès lors plus profitable de répondre  à l'exaspération par la force ?  Mesures certes moins coûteuses à l'Etat-Patrons que celles de   réelles avancées  socio-professionnelles,  à l'attention de  toutes et  tous... A méditer ! Il est des privilèges auxquels  le pouvoir n'est pas prêt de renoncer, qu'il lui faut défendre quoiqu'il en coûte à la Démocratie

 

En effet et suite à la 23 ème Journée d'actions du Mouvement des GILETS JAUNES, outre le climat de tensions extrêmes que vit et éprouve la France, on ne peut accepter de voir des innocents, des manifestants pacifiques se faire rosser en réunions par les forces de l'ordre, BAC et Policiers en civil, outre les charges  furieuses des CRS  sur des hommes à terre, inanimés, violemment cognés à la tête,   le visage en sang  !

LE LIEN VIDEO 

 

https://www.facebook.com/mavieestpeage/videos/vb.1574866512742423/1309056029241632/?type=2&theater

 

MESURES TYPIQUES  Des nouvelles  DÉMOCRATIES  FASCISTES 

Cette évocation, pour la Mémoire, le texte  de Jean FERRAT,  et, 

Non pour le culte des armes qui  finissent toujours par donner et semer la mort

Selon une légende historique, de luxueuses façades avaient été érigées à base de carton-pâte, à la demande du ministre russe Grigori Potemkine, afin de masquer la pauvreté des villages lors de la visite de l'impératrice Catherine II en Crimée en 1787.

 

 

 

Pratiques innommables et  indignes de ce 21 ème Siècle dont dont prétendait qu'il aurait été spirituel " ! Qu'André MALRAUX se retourne dans sa tombe, qu'un Jean JAURES dénonce l'infamie d'état totalitaire, qu'un A. Dreyfus bondisse et fustige l'inique justice d'état ! 

Comment des citoyens Français, des électeurs, des manifestants peuvent-ils se voir traiter  selon des méthodes caractéristiques des dictatures les plus radicales. Têtes et visages en sang,  furie de matraquages sur des individus  étendus sur le sol, des images  déplorables, affligeantes, honteuses qui ne ressemblent plus  à l'Entité, à l'âme France déchirée dans les faits ...

Et ces gens-là,  si haut perchés,  pleurnichent en déplorant l'incendie de Notre-Dame-De-Paris, n'ayant pas le monopole de la peine, ne sachant pas  que la CATHÉDRALE, dans son Choeur,  vomit et fustige de tels actes perpétrés contre la pauvreté, la précarité, la détresse, des situations d'extrêmes souffrances sociales et physiques,  qui  pérennisent à  deux pas  le Sans Abri, font descendre dans les rues celles et ceux qui n'en peuvent plus, ahanent et désespèrent tous les jours, un peu plus... Il les appellent   les " feignasses ",  les " jaloux ", etc ! ... Un usage consternant de  qualificatifs indignes à l'adresse  de l'homme. Une fleur tranchée, un oiseau tué  dérangerait  une étoile !  

 

A regarder de tels reportages, bien réels et non manipulés selon les dires éclairés des  bons élèves de  A2 / TF1,  des vues saisies sur le terrain et sur  tous les fronts des manifestations,

Nous restons comme affligés, écoeurés, profondément attristés de voir le dirigeant  cupide et mégalomane oeuvrer  avec  emphase et manières de rois pour les bonnes oeuvres,  quand il tabasse en même temps, sur le pavé de la République, valeurs et  nobles desseins arrachés aux forceps de la Lutte,

frappant et cognant à l'envi, sans vergogne sur celles et ceux qui justement  hissent aussi  la France, au prix du sang versé,  là où  elle devrait se trouver, encline au dialogue, à l'écoute, à  la reconnaissance et à  la gratitude,  la sérénité que la Nation des Droits de l'Homme et du Citoyen est en mesure d'espérer et d'attendre.

" _   Mr B. LAVILLIERS, revoyez votre propos, retirez ce vocable inapproprié de " Poujadisme "  ! Cela ne vous ressemble guère ... On ne fait pas de l'actualité  sociale dramatique un fond de commerce, au-delà du Talent qui  est le vôtre, le terme est totalement inapproprié et revêt une réalité   tellement complexe et douloureuse...  ( Signés : des admirateurs et  votre public ) ! " _  Nous pensons très  fort  aux  " Mains d'Or " !...

A  QUI TABASSE  ET  ENSANGLANTE LE VISAGE SÉCULAIRE DES  PEUPLES  "  FRANÇAIS LÉGITIMES  "    EN RÉVOLTE ... CETTE SITUATION DEVIENT INSUPPORTABLE 

LA FORCE NE PASSERA PAS ! AU PEUPLE DÉSORMAIS D'ECRIRE L'HISTOIRE EN MARCHE

ghjorghju D' OTA 

D'après l'ouvrage du collectif  CORSICA...GO56

"  Les Planches Jaunes "