samedi 7 août 2021

TRANSCRIT SUR LES FLOTS ! ...

      Un seul nuage  que les vent taillent et façonnent  si haut dans le ciel  par-delà la Montagne dans la Mer  vers le Levant  évoque  la préciosité  et la fragilité  du manteau  pansant les terres   meurtries    A cette houle de couleurs   ineffable  qui vague depuis le Temps du Rêve en peuplant le vide azuré  de vie et de promesses je me  livre et m'abandonne  comme l'oiseau marin   Au... [Lire la suite]

vendredi 30 juillet 2021

TEMPÊTES / CORSE !...

  A DECOUVRIR  L'ALBUM PHOTO   SUR L'ESPACE  FACE  BOOK / CORSICA ...GO56  ET LE LIEN   CI-DESSOUS    LE LIEN  20 PHOTOS  CORSE  TEMPETE       https://www.facebook.com/photo?fbid=4227993720619434&set=pcb.4228014073950732   TRES GROS TEMPS EN MER    L'HIVER ET SES SOLOS    La Grande Bleue s'assombrit, se couvre  d'ecchymoses. Brutale et soudaine, creuse et  croisée, ses houles  voyagent,... [Lire la suite]
mardi 3 août 2021

DELIRE EN RIMANT ! ...

  A ces rivages du Gabon où nous avons laissé un peu de nos âmes vagabonder    Il  m' est des heures vraies  et  si rares    que l'horizon des vents  révèle       comme un heureux hasard  Transparences éthérées d'aubes  et d'îles    sublimées   Les  lames  virides sombrent   dans le couchant  Ô révélations   que j'attends  sur la mer houleuse  quand un  étrange  ballet s'ente... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:52:00 PM - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 16 mai 2021

DIALOGUE AVEC L'EAU-DELA !...

    A la poésie        à ses rivages incompris A ce supplément d'âme que je te suppose par pressentiment  en route vers  le   dernier port  au corps-mort   A ce surcroît de voyage  métaphysique mon frère duquel tu nous attends auquel tu me convies   Là où la Grande Bleue dolentement  bat le socle de l'accore  Corse Je vais et je croise la lame dans le dénuement de la solitude en silence  Partageons l'assonance  des... [Lire la suite]
lundi 29 mars 2021

THANATOS ! ...

        Ne manque pas le coche ces rendez-vous   ces folles  rencontres   que l'azur consent  au flux aléatoire  des jours des années    des décennies que ton siècle embrasse     Ainsi    jusqu'au terme de la traversée  approche-toi   du  numineux du sibyllin dessein des choses  des métamorphoses que le  Sablier   égrène   Océan-Mer  y pourvoit  d'un commun accord  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:06:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 4 janvier 2021

D'UN BORD A L'AUTRE !...

  Comme un aller et retour à l'orée du monde du silence. Lancé à travers l'espace, en apesanteur, en somme, astronaute ... Le recul de la mise en orbite terrestre en moins ! Mais je confirme comme un manque, abyssal !  Le vent blanchit l'horizon et plonge aussitôt la mer dans un clair - obscur étamé, lamé, bleu-nuit. Le froid se devine, presque palpable. Il nous revient de très loin. La mer, encore chaude, engendre le déluge ... La rafale est lourde et le sursaut, bien involontaire, imprévisible, au plus bas... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:59:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 26 octobre 2020

REFUS POSITIF ! ...

      Je les  laisse     ici-bas    à ces cloaques  de  ténèbres insanes  à ces organes  torves   de décisions Arcanes   brumeuses  où   la chienlit  et les fumiers étouffent  la liberté tue le rêve dans l'oeuf  et la flache malodorante    Séides  affidés  et  roquets malsains  s'y  répandent  en rampant sous  les feux de la rampe  qui les ... [Lire la suite]
lundi 12 octobre 2020

PLAIN-CIEL !...

     " UNE ÂME  A LA MER  "      *** Qu'elle te soit vaste parchemin où confier,  verser, solitaire, une infime  larme à la complainte  de la mer.  Un vague chapelet égrenant pour toi  le voyage et la transe - lucide  aurour  des îles  et des archipels lointains ... Tu vogues et  sillonnes quelque  espace - temps qui  tend  et fluctue vers l'infini de l'énigme. A tes sillages arcs-en-ciels, le Puffin cendré joue et se lie,... [Lire la suite]
dimanche 13 septembre 2020

PYRO -CÈNE ! ...

     Depuis peu, l'historien américain Stephen Pyne et la philosophe française Joëlle Zask popularisent un nouveau concept : le pyrocène. L'ère du feu. Avec laquelle nous devrions désormais cohabiter. Mais de quoi s'agit-il ?  Quel inepte défi ! L'homme rivalise avec le Levant et le  Couchant, l'Orient et le Ponant  en embrasant  à la folie à la rupture le vaisseau que porte  à travers l'Océan de la Vie  Civilisation de l'argent sale et de l'esclavage des  masses    Je... [Lire la suite]