samedi 17 décembre 2016

SHOREBREAK BLUES ! ...

  " SHOREBREACK _BLUES  "  Cela pourrait être le titre d'un Blues. La mer, bleue au large, prend au rivage  des teintes minérales. Le soleil levant dore une fresque à nulle autre pareille ; le  vert tourmaline des vagues nous fait tourner la tête. Vertiges, vestiges  d'une céleste composition dont la grève  rend l'écho mélodieux, immuablement, déploie les ailes de l'éternité. La dune est un joyaux. Quant aux rouleaux, ils affichent l'orbe parfaite coiffée d'ivresses marines que le vent... [Lire la suite]

jeudi 17 janvier 2019

ONDE COSMIQUE !...

  Photographie  Christian Spencer     Comme un instantané   un filigrane de ciels denses  danse encore la transe cosmique  Infime  brin de conscience     que la  mer  réfugie et  emmène     en boucles d'un bout à l'autre  de l'univers  Fulgurance Le temps lâche enfin  prise  !  
Posté par marin56 à 03:36:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 8 juillet 2018

SPLENDIDE MAMMATUS !...

    MAMMATUS  / ITALIE   Magnifique formation de nuages saisie par la Photographe ... Un regard avisé, des prises de vues remarquables, le sens de l'observation et surtout, une interprétation de l'ensemble auquel  l'artiste redonne vie, hors du temps, semble animer  en chaque partie  d'un tableau demeuré inerte, depuis on se sait quand...Visitez ce  LIEN  Nouvelle vague, expression, ressenti, pénétrons  l'univers insaisissable de ce qui fut, irréversiblement... L'instant, le... [Lire la suite]
jeudi 28 septembre 2017

MINIMALISTE !...

   Photo /  Georges NEMO Comme une toile, une sculpture minimaliste, cet édifice naturel domine l'étale de la mer. L'automne et ses lumières  dorent un reflet, une moire qui en rehausse le ton, au-delà de l'équilibre, du vertige  des formes... Le vent, les éléments, le temps, d'un commun accord signent cette oeuvre imposante. Nous partageons ici ce  tableau  dont l'interprétation  sera très personnelle, libre et sublimée à la fois ; d'aucuns y verront une créature des mers venue se poser et... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:53:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 31 janvier 2017

IN-TEMPOREL ...!

      C'est par les froiduresdes vesprées  aux  lumières si  crues ceignant l'hiver que le ciel et la mer se marient  Clartés   linéaments les îles irradient de beauté Tout n'est qu'appartenancesolennelle harmonievague syndrome éidétiquede vérité Rien ne saurait ici souiller l'azuren fausser le galbe éphémère l'essence même de l'uniquerotondité lorsque  l'instant en perpétue l'éternitéimmanent  se confond Je ne serais là que de passagetraversantsans le savoir ce qui... [Lire la suite]
vendredi 12 février 2016

FRANCOIS TRINEL PHOTOGRAPHE !...

  " Le Peuple de la Mer "  par François TRINEL ; une Image étonnante, qui suscite tout de même quelques interrogations... Sculpture éphémère qui s'élève entre  hasard et mystère. Nous invitons ici Monsieur Alan  STIVELL, parce que comme vous, il demeure, au-delà des mots, infinité de visages pour un regard-océan  ! Merci     SA PAGE LIEN   https://fr-fr.facebook.com/francoistrinelphotographe   Visitez la Page  FACEBOOK de François TRINEL !  La Mer, l'Océan, les... [Lire la suite]

dimanche 28 juin 2015

NEGUENTROPIE !... LE POISON

          Les plis de la terre   le sceau de l'éternitéUne ride après l'autre   l'instant qui fuit Et s'en retourne de nulle part ailleurs Un souffle numineux en ravive l'appel  Tout les opposerait mais l'un sans l'autre ne seraitAinsi de ces contraires prodigues que la Nature Seule enfante et parsème par-delà les mondes   Témoignages irréfragables que ces étenduesCes figements éphémères où les nuages du ciel Se reflètent dans leurs moutonnements infinis Et que les vents... [Lire la suite]
vendredi 27 mars 2015

LUMIERE ET CONTRASTE

  Une ride, un souffle ose froisser cette splendide moire. Une goutte de pluie trahit le miroir sans tain ; ainsi de la vasque d'eau pure, d'une mare temporaire. La fin de l'orage se reflète : troublantes transparences qui se renvoient les charmes de la mer et du ciel. Et les ciels s'inversent, vacillent. La lumière parfait un éclairage rare. Le soleil décline ; on entend au loin retentir les derniers coups de tonnerre. Avril s'annonce, le temps reste incertain, subit, avec ses sautes de vent et ses renverses subreptices. La... [Lire la suite]
mercredi 23 juillet 2014

IMAGINE LA LUNE !...

 TWINS PEAK        Un astre mort, la désolation de la pierre à nue, chauffée à blanc, ces cratères et ces plaines à perte de vue criblés de rochers dans le silence sidéral de l'espace,  sans vie apparente ! On y entend presque le murmure des vents solaires, ces vents de lumière surgis de nulle part ...  Imagine l'origine des mondes, la forme ronde et parfaite des corps célestes,  issue des forces gravitationnelles, puisant desseins ... L'invisible lissant ces amas de gaz et de poussières... [Lire la suite]
vendredi 11 juillet 2014

REGARD SUR LA MER !

   Comment, tant de préciosité, de légèreté ! pourquoi ces sompteuses lumières ? Et ce rêve de velours, agréable et fou qui s'envole, partout, nulle part, ailleurs !... Un regard des limbes figeant indéfiniment le destin ; dessein diaphane. Et pourtant, que cette déesse, fée des Eaux, nymphe éphémère s'avère lourde et redoutable ! L'étreinte, entre l'Ether et le Rocher scelle l'instant, vital. Passage, certitude d'avoir été, peut-être, accord, harmonique parmi le probable ! Fragments - Marin -      ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:00:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,