jeudi 31 janvier 2019

KALÉIDOSCOPE ! ...

  « Mes cils se rapprochant […] me kaléidoscopaient les choses. »    Paul VERLAINE Œuvres complètes -  Tome 5 - Confess /  1895 -  Page 8   *** La mer,  la radiance de ses moires en camaïeux de bleus et de verts ultramarins  que les vents disposent à la semblance d'un kaléidoscope onirique ... ! La mer, en, hiver, cet infini si pur et si  mystérieux auréolant la probabilité d'une île au petit matin des magiciens ; que de  songes impressionnistes vaguent et... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:53:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

lundi 21 janvier 2019

DE L'ESPACE- TEMPS !...

      Petit pan d'univers, exoplanète, île,  écueil, tombant, folie : qu'importe ! Mais au-delà de la foultitude amassée, de l'usage décati, de la durée tyrannique, rêver l'espace-temps des origines, y tendre vers la délivrance.     Pourquoi faudrait-il que la tyrannie du corps nous absente un jour, sans lendemain,  des grands espaces prémonitoires ?... Vienne la  pensée qu'ils  ouvragent  et parfont  au-delà de la raison raisonnante. La musique que les  mots... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:32:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
samedi 19 janvier 2019

AU FABLIER !...

     Tutoie  en l'instant - mimésis selon  toute vraissemblance   l'univers des choses sublimées La mer     dans le  regard   demeure     saine vacuité    Vers cet ultime point de rencontre  Croise   Deux destins toucheraient ensemble  aux confins de l'improbable Au-delà du hasard de la  nécessité    Parce qu'il en est ainsi       en esprit  en toute chose et nature  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:58:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 17 janvier 2019

ONDE COSMIQUE !...

  Photographie  Christian Spencer     Comme un instantané   un filigrane de ciels denses  danse encore la transe cosmique  Infime  brin de conscience     que la  mer  réfugie et  emmène     en boucles d'un bout à l'autre  de l'univers  Fulgurance Le temps lâche enfin  prise  !  
Posté par marin56 à 03:36:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 28 septembre 2018

DES DEUX PÔLES !...

          L'AUTRE DIMENSION   Il est temps d'approcher  l'autre rive désormais allégé du fardeau de durer là où plus rien ne blesse ni  ne  grime l'écume des jours naufragés sur la grèveLa foi    la passion     ont ailé un chant horizon l'évasion parvient enfin à bout de la rumeur Compagnes de toujours si vraies    si proches rapportez  ensemble    depuis  les mondes en sursis en guerre  en partance   ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:09:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 18 septembre 2018

JUSTE UN INSTANT !...

        " ... De ces océans parallèles aux desseins qui épousent la rotondité de Terre ... "     Témoignerais-tu en vain de l'instant ? In-vraisemblablement, à l'orée de l'extrême épreuve, en quelque probable contrée marine, ivre d'azur, à bord des vents fous ? En ces dives  alliances, divague   ! En évoqueras-tu à temps  la rareté, la préciosité, les pentes lisses  et les  tombants aventureux. Indéfiniment pacifiques, souvent solitaires, qu'un  souffle... [Lire la suite]

mardi 29 mai 2018

FULGURANCE ! ...

      Je ne sais ce qui me possèdeobstine       lancine Fulgure le coup de tempsdont je demeure l'hôtede passagesur le fil tangent de la lame Accorde-moi poéte d'un Jour -  un Jour      d'épaule nue tes premiers accordsaux mots de nous qui s'assemblent en silence Instant d'hymenéeperpétuellement recommencéQue le grain traversier en retienne le souffle éploie    ses voiles immaculées Surgie de nulle part Dessein franc des houles lointainesLoin de la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:40:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
samedi 27 janvier 2018

LES COMBES DU SOLO ?...

  "... Sais-tu d'où l'on peut retranscrire  ces mots ?  Que ces lieux demeurent inconnus quand le nom bute sur la fin  de non recevoir  ... On y joue plus ; il importe  un instant d'exister, comme apprivoisé par la miséricorde d'un Azur  à la fois bon et impitoyable ! Et au coeur de ces dédales aux improbables  issues, que la candeur et l'enfance  s'invitent en récusant  la mort, la violence, des vires et des sommets de l'émotion, d'un espace - temps que la gestuelle recompose au... [Lire la suite]
lundi 30 octobre 2017

ALPHA LYRAE II !...

      Je n’ai guère connu la peur de la banalité qui hante la plupart des écrivains mais bien plutôt celle de l’incompréhension et de la singularité. N’écrivant pas pour les spécialistes du mystère j’ai toujours souffert quand une personne sensible ne comprenait pas un de mes poèmes.  JULES SUPERVIELLE         SUSPENDS  TON VOL ÉTRANGE COULEUR BLEUE   Affranchis - toi du pas funeste allant l'amble du silence de l'absence que mensonge et rumeur enténèbrent   en... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:18:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
lundi 23 octobre 2017

50 NŒUDS !... SAIL AWAY ...

" ...   Que la navigation soit composition, alme présence à la mer, évanescente apparition d'une voile  au nuage vague et diaphane qui va ... Tout le miracle de la vie, de l'étant, dans ses apparâts de pureté ; leçons de choses, un regard suffit à dire la divine complexion du don, d'une île, d'une montagne dans la mer  que l'homme et la modernité défigurent à l'envi, avec arrogance, impunité, impudence. J'écris toujours depuis les tombants de la douleur, d'un mal aux Mondes blessés, jamais paisible et, quand je... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:53:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,