samedi 1 décembre 2012

LA MER - PENSÉE SOUFIE ...

Un jour, un clairvoyant entra dans l'Océan.   Il s'étonna. Il dit devant ses houles sombres :  _ Ce bleu dont je te vois vêtu est la couleur des endeuillés. Pourquoi cette robe sinistre ? Et pourquoi donc bouillonnes-tu ? Il n'est pas de feu sous tes vagues !  L'Océan répondit :  _ Comment ne point frémir. Si loin du Bien-Aimé ?  Pour le rejoindre, hélas, le courage me manque. C'est le regret de Lui qui m'habille de bleu. Et qui me fait bouillir, sinon le feu de l'amour ? J'attends, les lèvres sèches,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:39:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

lundi 26 novembre 2012

LES VIEILLES IMAGES ...

Ou comment tenter de faire du neuf avec du vieux ? Gageure !...    Surtout, ne jamais se démunir des vieilles images, des Photos d'antan ... On les adoucit, les remanie, là un effet, ici une retouche, plus de contraste - le Multimédia, ça aide, c'est comme les rides ! -Autant de moments qui ne reviennent hélas pas et qui nous réconcilient avec les fruits de la jeunesse. Je dis cela tout simplement parce que les années fusent, telles les vagues à la seule différence qu'elles ne sauraitent être à jamais recommencées pour... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:56:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 12 novembre 2012

VENDEE GLOBE / LE VOILIER EST UNE PERSONNE

 Dans le rapport de possession, le terme fort c'est la chose possédée, je ne suis rien en dehors d'elle qu'un néant qui possède, rien d'autre que pure et simple possession, un incomplet, un insuffisant, dont la suffisance et la complétude sont dans cet objet là-bas.    Jean-Paul SARTRE, L'Être et le Néant - 1943 -  Page 681. Entre Challenge et Aventure NO LIMIT    Ils ont embarqué à bord un " Troisième - Œil " ; un œil susceptible de vous livrer les... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:46:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 7 novembre 2012

CAPICORSU / UN SILLAGE, UNE PENSÉE / UNE ÎLE DANS L'ÎLE / OH ! CAPICORSU ...

                              " ORMA ", L'Empreinte ! Un seul mot et l'existence qui vacille sur la vague mais ne chute pas ...  " Le silence se confond avec le temps. Et le temps, le silence, la vie, la mort sont les vérités qui m'entourent. " Julio Villar GURRUCHAGA        "  La mer, l'inextinguible, l'irrepressible  conscience d'être, de passer et de renaître au large ; ô radieuse aurore,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:57:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 4 novembre 2012

LE BLUES EN PEINTURES ...

      J'ahane, la pensée dit vague !...  le Corps lourd, ce lit, silhouette empreinte de poussières qui attend patiemment que létalité, vacuité, ipséité s'accomplissent et " né-hantisent " enfin recouvrées. Loyalement, je préfère condescendre  à l'azur, au bleu, un air un tantinet Blues, Gospel qu'entonnent çà et là  les vents et les orgues insulaires grenues. Une invite où le chant pérennel des nuages signerait sans trahir les frontières infinies de l'ailleurs, de la soumission, de la complainte... [Lire la suite]
lundi 29 octobre 2012

LE VENT, L' EAU QUE L' ON RESPIRE AU FOND DES MAUX ...

     GO-PRO / VUES DU " TROISIEME OEIL "  ASSORTIES DES PENSEES DE MARINARU  Un clic s'impose sur chaque image pour obtenir un grand format, c'est mieux !    De longues traînées d'écume que le coup de vent abandonne à la liesse de l'eau. La nature dans tous ses états et en beautés, ces vagues que les rafales cardent indéfiniment ; et les crans du rivages que la tempête souligne comme ceux d'un visage esquissé entre les paradigmes de l'enfer et de la féerie ! c'est là toute la magie des... [Lire la suite]

dimanche 30 septembre 2012

L ' HIVER ARRIVE....

A perte de vue, à travers les voiles déployées de la tempête, les coteaux et les versants des collines imitaient les ondes ; ils moutonnaient dans un sidéral figement de pleine mer, polis et blanchis par le sel ; le vent et la pluie les érodaient tel un puissant sablier. L'incendie avait dénudé la terre laissant les tombants fabuler leurs brisants et un titanesque bestiaire ...   Ce jour était à l'hiver rude qui m'emportait en 3.7 m2 et 60 Litres sous les pieds. Le vent toisait la barre des 100 Km/h sur le rivage avec de... [Lire la suite]
vendredi 28 septembre 2012

CIEL, LA MER ! ...

   "... Ne voit-on pas à la chevelure des lames battant la roche, bouleversant le sable, s'épancher l'Univers et se recomposer sous nos yeux le faste capiteux du silence et de l'immensité ? OU LES SONGES PERDUS ...   Comme ces alliages précieux aux dômes d'un cirque montagneux qui miroitent, un flux de lave en fusion ou d'étain fluant des bouches de la terre, les ors ruisselants du rivage aux reflets de cuivre rouge que la furie des flots blanchissent et incisent à l'infini... la mer hiémale bouillonne,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:22:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 26 septembre 2012

A BON PORT ...

  Noria feutrée des bateauxQui abondent silencieuxLes marins en partanceEt les pèlerins sur le retourEchangent un salut se confientL'étrave leste et avideHappe le flot et la lameLes voiles bout au vent Faseyent à la brise fébriles Vaguement indécisesParées à virer écoutes à souquerOu soigneusement ferléesCalment l'ardeur du voilier Aux blancs rouleaux pesant de prièresEmplis d'absences et de silencesL'océan fabule imperceptiblementL'existence que régulent En maîtres la passe et le gouletAu gré du temps au fil de l'eauOn y... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:15:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 3 septembre 2012

LES PHOTOS DU MOIS DE SEPTEMBRE 2012 ...

  PENSEES DE MARIN DANS LE BAIN DES VAGUES   Je les dédie aux Lumières de Vintilegna, aux atours du Grand Sud de l'Île de Corse, à ces espaces où les songes, bien des désirs et des pensées naviguent au gré des vents, des lames de verre et des voiles de cristal... Je vais au Surf, je m'engage résolument sur une pente haute, lisse, presque satinée, amorçant une longue descente. La planche tosse  en avalant le clapot et les petites marches à la surface de l'eau que les bourrasques soulèvent. Puis, soudainement, comme... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:06:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,